L’essentiel pour bien choisir sa pompe à eau

S’il existe des équipements qui nous ont servi pendant des siècles et qui nous sont encore très utiles aujourd’hui, ce sont certainement les pompes. Aujourd’hui, nous sommes loin de ces époques où la pompe manuelle était le modèle le plus recherché du marché. Les avancées techniques ont, en effet, permis aux fabricants de créer des appareils innovants automatiques qui permettent d’évacuer de l’eau rapidement, vider une cave inondée, assécher des fosses de chantier ou encore arroser un jardin tout entier. Cependant, avec la quantité et la diversité des offres de pompe à eau en ligne, il n’est pas toujours facile de trouver le modèle idéal. Voici quelques points de repère pour vous faciliter la tâche.

Trouvée une pompe à eau adaptée à ses besoins, quelles caractéristiques ?

Comme chaque produit sur le marché, les pompes ont aussi des caractéristiques qui leur sont propres. Il est absolument important pour les utilisateurs de les connaître s’ils veulent éviter de se tromper dans leur choix de modèle.

  • Le débit

Lors de l’achat d’une pompe, le premier élément à prendre en considération est certainement le niveau de débit de l’appareil. Il s’agit du chiffre qui indique la quantité d’eau fournie ou refoulée en litres à la minute ou à l’heure. Pour calculer le niveau qui vous convient, il vous faut tenir compte du nombre d’appareils à alimenter, de la distance entre la station et ces autres éléments ou encore du nombre d’étages si vous habitez dans un bâtiment. Si vous avez du mal à trancher, les professionnels vous recommandent de prévoir un débit de 3 000 litres à l’heure.

  • La pression

Comme le débit, la pression permet également d’évaluer la performance d’une pompe. Elle se mesure généralement en bars (kg/cm²) ou en MCE (Mètre de Colonne d’Eau) et exprime la force avec laquelle l’eau est refoulée.

  • La hauteur totale de refoulement

Une pompe fonctionnant en aspirant et en refoulant du liquide. La hauteur totale de refoulement indique la hauteur maximale entre le point où ce dernier est refoulé et celui ou il est pompé. Elle est donc la somme de ces deux hauteurs (aspiration et refoulement). La HMT (Hauteur Manométrique Totale) est une autre caractéristique à ne pas oublier. Il s’agit du rapport entre la hauteur de refoulement, les pertes de charge et la pression au point de rejet. La perte de charge, rappelons-le, est due à la longueur du tuyau utilisé.

  • La qualité et la nature du liquide

Le choix d’une pompe à eau dépendra également de la nature du liquide à transporter. Les professionnels évaluent cette dernière grâce à la granulométrie (mesure du diamètre des solides contenus dans le liquide). Ainsi, des modèles ont été conçus pour les eaux claires qui contiennent des impuretés de moins de 5 mm de diamètre.

D’autres sont plus adaptés s’il s’agit d’eaux chargées (solides de 20 mm de diamètre au maximum). Certains appareils peuvent même traiter les eaux très chargées qui présentent des matières en suspension de plus de 20 mm de diamètre (n’hésitez pas à demander l’aide d’un spécialiste si vous avez du mal à décider).

Quel modèle choisir ?

Voici quelques indications pratiques qui peuvent vous aider à trouver aisément la bonne catégorie de pompe pompes well-pumps-france ou de pompes de surface Pedrollo  qui répond à vos besoins. Les accessoires de pompe seront ensuite à sélectionner en fonction du modèle choisi. Ainsi, vous pouvez chercher dans la section des surpresseurs ou groupes hydrophores si vous voulez régulariser ou améliorer la pression chez vous. Vous avez le choix entre un modèle avec et sans réservoir en fonction de la quantité d’eau pompée.

Les pompes-immergées sont plus intéressantes si vous souhaitez vider un bassin ou une cave inondée. Les pompes-de-surface, elles, sont pratiques pour acheminer l’eau d’un puits ou d’une rivière. Elles sont une option à privilégier si vous recherchez un appareil pour améliorer le système d’arrosage de votre jardin ou pour alimenter vos équipements électroménagers.

Et puis, vous avez les pompes derelevage qui sont très utiles en cas d’inondations et notamment si l’habitat est à un niveau inférieur de celui de la rivière du fleuve ou des égouts. Pour finir, il y a aussi les motopompes-thermiques qui sont efficaces si vous prévoyez un usage soutenu (sur un chantier ou autres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *