Pourquoi cultiver la phacélie quand on se lance dans l’apiculture ?

Se lancer dans l’apiculture est loin d’être aussi facile que ce vous le pensez. Il ne suffit pas malheureusement d’avoir une ruche et tous les accessoires qui vont avec. Commencer une telle activité revient à revoir la totalité, ou du moins une grande partie, de votre aménagement d’extérieur. Outre d’y placer des ruches, vous allez devoir y cultiver de la phacélie.

Qu’est-ce que la phacélie ?

phaceliaLa phacélie est une plante qui sert à attirer les abeilles et les bourdons. Voilà pourquoi, tout bon apiculteur doit se lancer dans sa culture avant le début de son activité. Connu aussi sous le nom de plante mellifère, elle a des caractéristiques qui lui sont propres. On peut citer entre autres sa hauteur de 20 à 90 cm, sa tige de couleur rouge et ses feuilles dentelées. Cette plante de la famille des hydrophyllaceae est aussi connue pour ses racines très denses et ses fruits formés de petites capsules de 2 à 4 graines noires. Nécessitant entre 3 et 4 mois pour arriver à maturité, elle est simple à entretenir. Même ceux qui n’ont pas la main verte peuvent se lancer à cœur joie dans sa culture.

Les avantages d’une telle plante dans votre espace vert

Une fleur de 12 mm de large et d’une beauté rare, une couleur violette qui ne manquera pas de mettre un peu de vie dans votre espace vert : la phacélie sera un plus dans votre jardin. Il s’adapte à n’importe quel climat et à n’importe quel type de sol.  Vous n’aurez pas de mal à lui trouver une place dans votre extérieur.
Mais l’importance de cette plante ne se cantonne pas au bon aménagement d’un jardin de particulier. Il s’agit d’un détail fondamental pour les apiculteurs occasionnels ou pour les professionnels en la matière. Et pour cause, elle attire les abeilles, ce qui peut venir optimiser les rendements de la production.
Un miel de phacélie a un rendement de 1 123 kg/ha. D’un gout plus prononcé et d’une couleur plus foncée, il est largement apprécié sur le marché.

Les conditions pour réussir une culture de phacélie

Il reste maintenant à remplir les conditions nécessaires pour que les phacélies soient un atout dans votre production de miel. A savoir que pour une fleuraison en été, cette espèce a besoin de très peu de lumière et de température. Le sol doit faire environ 15 °C dans le noir et 30 °C la journée pour que les plantes se sentent à l’aise.
Pour les protéger de la lumière du soleil, vous devez les cacher autant que possible. Certains ont recouvert leur graine d’une bâche.

Enfin, pour optimiser vos chances de réussite, vous devez choisir des graines fraîches ou entreposées.

Le partage est autorisé 🙂Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook