Simuler un rachat de crédits est-il vraiment utile ?

On se demande au regard des formulaires en ligne de rachats de crédits s’il est vraiment utile de réaliser une simulation, le résultat n’est pas toujours satisfaisant car les internautes sont bien souvent recontactés sans même estimation de mensualité.

La simulation, le fonctionnement en rachat de prêts

Les simulateurs sont simples, ils permettent en une saisie de plusieurs données de pouvoir valider l’outil pour ensuite recevoir une estimation de mensualité, c’est en principe ce que l’on attend à obtenir avec un simulateur de rachat de crédits. Simplement, peu de professionnels proposent cette solution, ils privilégient un formulaire complet avec saisie des informations personnelles pour pouvoir « capter » le client et ensuite lui proposer une simulation. Cette méthode n’est pas du tout contestée, simplement elle est proposée avec moins de transparence.

Un problème de fiabilité dans la simulation

Dans cette idée, il est bon de se demander s’il est intéressant de réaliser une simulation de rachat de prêts ou s’il ne faut pas plutôt s’orienter sur une demande complète, afin de se lancer dans un projet de regroupement de ses crédits. En fonction du projet de financement, il n’est pas simple pour les professionnels de fournir une estimation précise de mensualité réduite. A titre d’exemple, un ménage proche de la retraite qui souhaite faire racheter ses crédits et obtenir un montant pour acheter une résidence secondaire (voir cet article) ne pourra recevoir une estimation de mensualité réduite car la faisabilité du projet prédomine sur l’évaluation de la situation.

Autre exemple, un emprunteur souhaitant racheter une voiture tout en faisant racheter ses  emprunts doit faire l’objet d’une première évaluation sur le rachat de prêts puis d’une seconde sur la validation du montant pour la voiture. Une simulation sans projet peut être recevable alors qu’une simulation avec projet ne le sera peut-être pas.

La saisie des informations

Les informations sont au cœur de la simulation de rachat de prêts, si les montants varient de quelques milliers d’euros ou même de quelques centaines d’euros, l’ensemble de la faisabilité peut être remise en cause. C’est pour cette raison qu’il faut renseigner les informations correctes et éviter des informations de contact erronées car en cas de communication de la nouvelle mensualité par e-mail ou par courrier postal, la donnée ne parvient pas au destinataire.

Le partage est autorisé :)Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook