Mon enfant a la scarlatine, que faire ?

investigation-2458539_640La scarlatine est une maladie qui touche essentiellement les enfants. Elle se transmet facilement et c’est souvent à l’école que votre enfant la contracte. Provoquée par des bactéries appartenant à la famille des streptocoques, cette maladie infantile se soigne très bien actuellement grâce à des antibiotiques. Mais avant de soigner votre enfant, il faut avant tout être sûr que vous avez affaire à cette maladie. C’est justement ce que vous trouverez dans cet article. Il sera en effet question de vous informer sur les symptômes de cette maladie ainsi que sur les gestes à adopter pour traiter et soigner votre petit bout.

Comment reconnaître la scarlatine ?

Afin d’être sûr que c’est cette maladie infantile qui touche votre bambin vous devez être très attentif par rapport à la scarlatine symptomes. En effet, cette maladie débute, la plupart du temps par une fièvre assez élevée et une angine. Par ailleurs, la scarlatine enfant peut s’accompagner de vomissements, des maux de têtes et des douleurs abdominales. Mais ce qui est surtout caractéristique de la maladie, ce sont surtout les éruptions cutanées qui font leur apparition 24 heures suivant les premiers symptômes. Des rougeurs et des points rouges apparaissent alors dans le cou mais surtout sur les plis tels les cuisses, les aisselles ou les coudes de l’enfant. Aussi, la scarlatine est caractérisée par la langue qui est recouverte d’enduit blanchâtre et qui vire peu à peu au rouge vif. Toutefois, sachez que même si votre enfant présente tous ces symptômes, seul le test effectué par le médecin confirmera si c’est vraiment la scarlatine qui touche votre bambin. Ce test, appelé Test de Diagnostic Rapide ou TDR est d’ailleurs impératif.

Comment soigner son enfant atteint de cette maladie ?

Pour soigner rapidement votre enfant il faut le traiter au plutôt. Il vous faut savoir que la scarlatine traitement se fait surtout à travers la prise d’antibiotiques durant quelques jours. Ceci-dit, sachez que le plutôt vous traitez votre enfant, les risques de scarlatine contagion seront moindres. Par ailleurs, vous devez suivre à la lettre la prescription de votre médecin traitant afin d’éviter toutes risques de complications. Aussi, lors du traitement, veillez à faire boire suffisamment votre enfant pour éviter la déshydratation. Et, comme l’angine ne lui permet pas de se nourrir correctement, vous pouvez lui donner des aliments semi-liquides voire liquides afin qu’il puisse faire face correctement à la maladie. Pour cela, des purées, des veloutés de légumes ou des yaourts sont indiqués. Ceci-dit, vous devez savoir qu’il n’existe pas de vaccin contre la scarlatine.

Vous trouvez sur cette page des explications plus détaillées sur la scarlatine.

Le partage est autorisé 🙂Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook