Crédit immobilier : est-ce intéressant de renégocier ?

La renégociation de crédit consiste tout simplement à contacter son prêteur pour lui demander un réajustement des conditions de remboursement, c’est-à-dire de profiter des taux actuels pour revoir son emprunt, une opération souvent très intéressante lorsque les taux sont bas.

Taux immobilier : des niveaux toujours très bas

Les taux en font perdre la tête à certains et c’est notamment le cas lorsque l’on regarde de près les niveaux actuels. Un bon profil peut emprunter à 1% sur 15 ans pour son projet immobilier (source), c’est étonnamment très bas comme taux et ça suffit à justifier le recours à une renégociation de crédit immobilier. A titre d’exemple, un emprunteur ayant souscrit en 2017, voire même en 2018 un prêt immobilier dont le taux est de 2% peut prétendre à cette opération pour espérer faire de belles économies en perspectives. La différence de taux suffira à faire économiser de précieux euros sur le remboursement des intérêts car autant le rappeler, c’est dans les premières années que l’on rembourser les intérêts du crédit.

Que faire si ma banque refuse la renégociation de crédit ?

Il est rare qu’une banque refuse de renégocier un crédit mais si c’est le cas, il est plutôt conseillé de s’adresser à une banque concurrente qui ouvrira les portes en grand, notamment pour récupérer la domiciliation des comptes bancaires et elle s’assurera de proposer un taux intéressant en conséquence. Il faut savoir que cette opération s’appelle un rachat de crédit et qu’il y a des frais de remboursement anticipé, ce qui justifie que la différence de taux soit au moins équivalente à la renégociation, si ce n’est plus importante. A ce stade et à titre d’information, il est conseillé de recourir à une simulation rachat de crédit, ça permet d’avoir des estimations de prêt et notamment d’obtenir des offres avec les taux du moment. Gratuitement.